Des scientifiques américains viennent de démontrer que la nature avait une influence positive sur notre santé physique et émotionnelle. Depuis déjà très longtemps, des scientifiques de pays différents affirment que passer du temps en plein air pourrait remonter le moral. Ce fait a été prouvé par la dernière recherche de l'université d'État de l'Oregon qui a démontré que la nature avait un impact positif non seulement sur la santé, mais aussi sur l'état émotionnel, relate le journal Daily Mail. Les humains sont toujours en quête de biens matériels susceptibles de les rendre plus heureux, mais d'après des études psychologiques, une simple promenade au sein de la nature pourrait leur donner beaucoup plus d'émotions positives qu'une nouvelle voiture ou de nouveaux vêtements. La recherche impliquait 4 500 personnes habitant à proximité du bras de mer Puget Sound dans l'État de Washington, une région du nord-ouest des États-Unis qui comprend les villes de Seattle, de Bellevue et de Tacoma, ainsi que le parc national du mont Rainier. Lors de l'expérience, les scientifiques ont évalué le lien entre les émotions positives des gens et leur connexion avec la nature. L'évaluation a été effectuée sur la base de 13 facteurs, dont l'accès aux ressources naturelles, l'efficacité de la gestion du stress en plein air et la confiance dans les autorités responsables de la protection de la nature. D'après les résultats de l'étude, 11 facteurs ont un impact positif sur l'état émotionnel d'une personne. Ce sont, entre autres, la confiance dans la politique écologique de la région et la possibilité (ou plutôt le sentiment d'avoir la possibilité) des gens ordinaires d'influencer les décisions dans ce domaine.